lundi 13 octobre 2008

Mont-Roland 1

Dans ma septième et huitième année de vie, J'ai habité cette muncipalité des Laurentides. J'en garde un souvenir ravi, puisqu'adorant la campagne, je ne l'ai jamais plus habité depuis.

En 1902 un Français du nom de Jean-Baptiste Rolland décide d'y installer une usine de papier d'emballage : La Rolland. Le premier rouleau de papier d'emballage de 100 pouces de large par 200 pieds de long est produit en 1904. Une petite usine de pulpe est également érigée. Le directeur de l'usine est Jean Rolland qui devient maire. En 1910, l'usine emploie 95 personnes, surtout des travailleurs manuels. Une des raisons de l'établissement de cette seconde usine Rolland (la 1ère à Saint-Jérôme en 1881) est pour contrôler le débit de la rivière du Nord ou pour empêcher de dépendre d'une autre compagnie qui serait établie en amont.

http://www.ville.sainte-adele.qc.ca/histoire/


Le quartier Mont-Rolland commence à prendre forme avec la construction d'une église et compte environ 300 maisons, tous des travailleurs de la Rolland. Le seuil minimum exigé par le Gouvernement du Québec pour créer une municipalité est justement de 300 maisons.


La municipalité du village de Mont-Rolland est créée en 1918.

La raison, jamais déclarée, de la séparation de Mont-Rolland de Sainte-Adèle était surtout le fait que Jean Rolland désirait tout contrôler et bâtir une municipalité en fonction de son usine et .. de ses goûts. Cela représentait un avantage pour obtenir des subventions provinciales : elles étaient destinées à Mont-Rolland et non pas à l'ensemble de Sainte-Adèle. D'ailleurs, un net clivage social apparaît entre Sainte-Adèle et Mont-Rolland, entre les cultivateurs, travailleurs forestiers et les travailleurs d'usine.

1990
Fermeture de La Rolland pour rationaliser les opérations des usines Rolland

http://www.ville.sainte-adele.qc.ca/histoire/

Sources des images : http://antoine.anthiweb.com/index.php?page=109 ( Merci Antoine ! )

1 commentaire:

Lorianne beaudry a dit…

Je vis le coeur dans cette région.
J'ignorais que vous aviez vécu à cette endroit.=)
La région des laurentides est celle pour laqelle je vie. Celle vers qui je retournerai.
Ste-lucie, ste-adele, st-dona

brefff les laurentides, avec les montagnes et le froid du nord... semble indispensabl comparé au smog et ous route interminable ici.