jeudi 15 janvier 2009

Quand la confiance règne, le miracle opère


J'ai très souvent voulu dans ma vie, mais tout autant, je n'ai pas pu.

Je croyais simplement pas en être réellement capable.

Je manquais singulièrement confiance en mon pouvoir.


Hier, j'ai voulu, j'ai eu confiance, et j'ai pu.

Cela s'est passé dans mon milieu de travail, à mon école.

J'y ai réussi un des plus beaux exemples de foi en soi, de toute mon existence.

Et j'en suis si fier, si fier.


Je vous raconte. Dans les grandes lignes..

J'ai pris en charge un dossier pédagogique au grand complet.

Du début à la fin.

J'ai y cru. Mais j'étais surtout convaincu, que j'y parviendrais. Que je pouvais sans aucune doute, y parvenir.

Il s'agissait d'élaborer une riposte pédagogique pour que mon département d'enseignement, l'éthique et la culture religieuse obtienne un cours en cinquième secondaire, auquel il avait, au plus haut point droit.

J'ai rédigé un amandement.

Je l'ai lu devant plus de deux personnes.

Avec confiance, rigueur.


Et le bon sens est advenu.

Je suis revenu à la maison en volant, et en souriant.


Je me suis des collègues dans ma main.

Et j'ai compris que l'hypothèque de crédibilité n'appartient qu'aux êtres confiants en eux-mêmes.


1 commentaire:

doreus a dit…

Félicitations! Je suis très fier de toi!