dimanche 6 juillet 2008

Monsieur Henri, Dominique Chapados et Renée Martel .Toutes mes sympathies !

Images : Lcn

Après son père Marcel, il y a quelques années. Après toutes ces légendes du country québécoises qu'elle adorait et qui étaient ces amis ; Willie Lamothe, Paul Brunelle, Bobby Hachey. Voilà qu'elle perd Jean-Guy Chapados, le père de son fils Dominique, et grand-père de son petit-fils "Monsieur Henri", comme elle l'appelle. Qui connait jean-Guy Chapados excepté les admirateurs finis de Renée Martel comme moi ? Certes, il est associé à elle, puisqu'il a été son mari, jadis. Qu'il l'a accompagnée dans les pires épreuves de sa vie, ainsi que sur scène, que sur disque.

Mais sans Renée, Jean-Guy a été quelqu'un d'unique artistiquement. Il a été un musicien hors paire, un bassiste, dans l'ombre d'un grand nombre d'artistes de chez nous. Sur scène, sur disque, et à la télévision. Notamment de Renée Martel, mais également d'André Gagnon, pour ne nommer que ceux-là. On oublie parfois qu'il était compositeur.

Jean-Guy Chapados est mort dans la nuit de samedi ( le 5 juillet ) , à l'âge de 65 ans. Il souffrait d'un cancer généralisé.
Jean-Guy Chapados a fait partie des Baronets en 1966 et 1967. Il a remplacé temporairement Jean Beaulne au sein du trio qui comprenait également René Angélil et Pierre Labelle.

Monsieur Henri, Dominic, et Renée. Ce matin, je pense à vous. Et je vous offre toutes mes sympathies.

Et merci à toi, Jean-Guy. Pour tout. et pour la musique, surtout.

Aucun commentaire: