mardi 3 février 2009

Salut Bonhomme ! Salut Stella ! Et merci pour le sundae

Ma famille n'était pas très sorteuse, c'est le moins que l'on puisse dire.
J'ai tenté bien des fois de les faire s'ejecter de leur tanière, mais en vain.
Sauf que cette fois-là, pour le carnaval, quelque part en 1976, j'y parvins.
Cette journée fut un monument d'exception dans ma famille.
Et de bonheur..dans ma vie, tout court.

Durant les onze dernières années de sa vie, maman fut clouée à un fauteuil roulant.
La revoir debout, ainsi, sur ces photos, me touche fortement.
Je me la rappelle heureuse ce jour-là.
Juste cela...me rendait heureux moi aussi.
Et encore aujourd'hui.

Nous passâmes ce temps à trotter...tous les quatre.

D'abord au traditionnel château,
juste en face de la fameuse Colline palementaire.
Il y avait une réplique de cabane à sucre, où nos becs goûtèrent la traditionnelle tire.




En sortant, nous vîmes des sculpteurs de glaces s'exécuter.


Ma soeurette, par la suite, en profita, pour se la glissser.
Ensuite, nous passâmes de la Haute-Ville à la Basse-Ville.
Sur la Rue Ste-Thérèse, où nous attendais des sculptures sur glace, de chaque côté du pavé blanc.








Le tout se termina boulevard charest, au Kresgue, genre de 5-10-15.
Devant de délicieux sundaes, bien au chaud, ensemble, comme un famille est capable, quand elle le veut, d'être ensemble.
Je chérierai ce moment..jusqu'à ma fin.

2 commentaires:

Pascal a dit…

Bravo pour ton billet du jour. C'est toujours tellement plaisant de se replonger dans ses vieux souvenirs surtout quand il sont agréables. Lâche pas le blog!

Patricia a dit…

du temps où la rue Ste-Thérèse était animée des sculptures de neige faites par les habitants, sculptures que l'on admirait en se rendant dans la voûte à Ti-Père pour prendre un caribou... Avant que le carnaval ne devienne qu'une foire commerciale et perde son âme...